Thèses en cours

Mariana Rodrigues, 2019 -2023, Bourse CAPES-Cofecub, thèse en cotutelle entre l’Université de Brasilia (UnB) et l’Université Paul Sabatier (UPS).

Sujet de la thèse: “Analyse de la provenance sédimentaire des bassins du Crétacé du système Andes-Amazonie Océan Atlantique (bassin arrière arc andin amazonien, bassins brésiliens intracratoniques et marge équatoriale) et de ses relations avec la paléogéographie et la tectonique”

Les bassins de la marge équatoriales brésiliennes se forment aussi au cours du Crétacé en relation avec l’ouverture de l’océan atlantique équatorial qui commence au Cénomanien (~100 Ma) et l’hyperextension des marges conjuguées obliques de l’Océan Atlantique Equatorial. Cette période est aussi connue pour son haut niveau marin relatif (transgressions cénomano-turonienne) et ses évènements anoxiques (OAE2 et OAE3). Alors que ces évènements géodynamiques et climatiques ont fait l’objet de nombreuses études dans les autres marges passives atlantiques, curieusement, les bassins de la marge équatoriales brésiliennes restent peu étudiés d’un point de vue académique. Notamment, les reliefs sources et la provenance des sédiments se déposant dans les bassins de la marge équatoriale brésilienne n’ont jamais été étudiés. En particulier, on peut se poser la question d’une éventuelle provenance andine et donc de la présence d’une Amazone transcontinentale en relation avec la première période de construction des Andes amazoniennes au Maastrichtien supérieur. Le but de cette thèse est, à partir des outils classiques de sédimentologie et d’analyses de bassins et de la détermination de la provenance des sédiments à partir des compositions isotopiques en Nd et Sr des sédiments fins et des datations U-Pb sur zircons pour les des sédiments grossiers, de proposer une reconstitution paléogéographique du système Andes-Amazonie-Océan Atlantique au cours du Crétacé et de discuter quels sont les mécanismes géodynamiques et climatiques qui contrôlent la production et l’export de sédiments clastiques dans les bassins de ce système. La venue de Mariana Rodrigues au GET à Toulouse est financée par une bourse de mobilité de la CAPES (d’une durée de 1 an à un an et demi) automatiquement attribuée dans le cadre du projet CAPES-COFECUB Te 924/18 porté par Martin Roddaz et Roberto Ventura Santos.

Directeurs: M. Roddaz (GET-UPS) et R. Ventura Santos (UnB).

Laudine Marchive, 2020 -2023, Bourse CIFRE, entreprise SCOP Ethiquable 

Sujet : Effet des bio-amendements sur les rendements et les niveaux de cadmium dans la production de cacao en agriculture biologique et durable (Équateur et Côte d’Ivoire)

Ce projet de recherche vise à apporter des solutions agronomiques biologiques et durables afin de répondre à des problématiques propres à la culture du cacao en Afrique et en Amérique du sud. Les premiers sites d’expérimentation participative sont situés en Équateur, où l’objectif est d’aider les petits agriculteurs à diminuer les niveaux de cadmium dans les fèves, et ainsi assurer l’exportation de leur production suite à la mise en place des nouvelles normes sanitaires européennes. Le second site est situé en Côte d’Ivoire où il s’agit d’accompagner les producteurs de cacao vers un modèle en agroforesterie rentable et durable pour pallier aux faibles rendements actuels et faire face aux maladies qui affectent les récoltes. Les solutions agronomiques identifiées seront testées dans les deux pays et adaptées en fonction des caractéristiques locales des sols et des modes de culture.

Encadrants : Laurence Maurice, Eva Schreck

Gauthier Delplace, 2020-2023, Bourse ministérielle

Sujet : Etude de la mobilité de l’arsenic et impact potentiel pour les populations : cas des sites de Chacabuco (Chili) et Salsigne (France)

Prélèvements et analyses physico-chimiques des eaux sur le site de Nartau, ancien district minier de Salsigne, Aude (France), janvier 2021. G. Delplace©

L’objectif de ce projet de thèse est d’acquérir une meilleure compréhension des mécanismes de transfert des contaminants et en particulier de l’arsenic au sein de deux sites (province de Chacabuco, Chili et vallée de l’Orbiel, France) et leur impact potentiel vers la santé humaine. Ce sujet se décompose en 4 axes principaux concernant i) la détermination d’un fond géochimique naturel sur ces 2 sites, ii) l’étude des concentrations élémentaires dans les eaux et la spéciation des éléments, iii) le suivi de la qualité de l’air via la caractérisation physico-chimique des dépôts atmosphériques, et enfin iv) l’étude de la mobilité de l’arsenic dans l’environnement impliquant des processus bactériens afin de mieux évaluer par la suite les risques sanitaires impliqués pour les populations. Nos études nous permettront de mieux contraindre les processus géochimiques impliqués, les transferts en jeu entre les différents compartiments de l’environnement jusqu’à l’exposition humaine, et les risques encourus par ingestion et inhalation, en fonction des habitudes de vie et pratiques locales. Nous espérons par cela pouvoir proposer des restrictions et recommandations quant à la gestion de l’eau dans des zones, malheureusement sujettes aux aléas climatiques (forte sécheresse au Chili et crues dramatiques dans l’Aude).

Encadrants : Jérôme Viers, Eva Schreck

Michele Andriolli Custodio, 2019 -2023, Bourse CAPES-Cofecub, thèse en cotutelle entre l’Université de Brasilia (UnB) et l’Université Paul Sabatier (UPS).

Sujet: Sujet de la thèse: “Evolution du système Andes-Amazonie-Océan Atlantique au cours du cénozoïque”

Les objectifs de cette thèse sont de comprendre les mécanismes qui ont contrôlé l’évolution cénozoïque (essentiellement paléogène) du système Andes-Amazonie-Océan Atlantique en 1) déterminant les paléo-environnements et la provenance des sédiments amazoniens sur un profil proximal-distal (depuis les Andes jusqu’à la marge) et 2) en corrélant les bassins intracratoniques avec les bassins de la marge équatoriale grâce aux données d’affleurement et de sous-sol obtenu ou en phase d’obtention auprès de l’ANP. Deux sections sont ciblées dans les bassins arrière-arc péruvien : celle de Contamana (Antoine et al., 2016) dont les échantillons sont au GET (Toulouse) et celle de Huallaga en cours d’étude par les paléontologues de l’ISEM (Montpellier) et les géologues de Toulouse et Brasilia. Pour le bassin Solimoes, nous ferons appel aux données de sous-sol qui ont été collectée dans le cadre de la campagne RAMDAM BRASIL et dont les échantillons de puits sont stockés au siège du service géologique brésilien à Manaus. En ce qui concerne les bassins de la marge équatoriale, le bassin Foz de Amazonas est ciblé et nous sommes en train de faire des demandes pour avoir accès à des lignes sismiques et à des échantillons de puits. Les outils classiques de la sédimentologie (analyse de facies et interpétation paléo-environnementale en associant bio et litho faciès) et de l’analyse de bassin (interprétation de lignes sismiques via les logiciels IHS-Kingdom, OpendTect et MOVEà Toulouse) seront utilisés. La provenance des sédiments sera déterminée à partir des compositions isotopiques en Nd et Sr des sédiments fins (Toulouse et Brasilia) et des datations U-Pb sur zircons (Brasilia) pour les des sédiments grossiers. La venue de Michele Andriolli Custodio au GET à Toulouse est financée par une bourse de mobilité de la CAPES (d’une durée de 1 an à un an et demi) automatiquement attribuée dans le cadre du projet CAPES-COFECUB Te 924/18 porté par Martin Roddaz et Roberto Ventura Santos

Directeurs: M. Roddaz (GET-UPS) et R. Ventura Santos (UnB).

Rechercher