Mise à jour 22 février 2021 : la campagne est terminée ! Merci aux participantes et participants, nous avons ~60 échantillons que nous allons analyser dans les mois qui viennent. [la suite est ici]

Un dépôt de poussières sahariennes a recouvert la neige des Alpes et des Pyrénées. Avis aux amateurs de montagne : nous avons besoin de votre participation pour étudier cet évènement qui semble exceptionnel ! Ceux qui se demandent "pourquoi faire ?" peuvent aller voir en bas de ce post.

Mise à jour ! Une couche de neige fraîche a recouvert le dépôt dans la nuit de dimanche, mais les prélèvements sont toujours utiles et nécessaires. Pour cela il suffit de retirer le gros de la couche supérieure et de prélever la couche orange située en-dessous (voir les vidéos ci-dessous).

Ensuite merci de nous contacter par e-mail pour que nous puissions récupérer les échantillons.

Pyrénées : simon.gascoin@cesbio.cnes.fr

Alpes : marie.dumont@meteo.fr

Le récipient de prélèvement peut être de n'importe quelle taille pourvu que l'on puisse connaitre la surface de son ouverture ! Pour un pot de confiture il suffit donc de connaitre son diamètre (7,5 cm en général). En effet notre objectif est de caractériser le flux de poussière en grammes par mètre carré. Le protocole idéal est un carré de 10 cm x 10 cm. L'épaisseur de prélèvement doit être suffisante pour prélever toute la couche orange (5 cm devraient suffire).

 

Voici une autre façon de faire conseillée par Didier Voisin (IGE, Université de Grenoble)

Pourquoi mesurer ce dépôt orange ?

D'abord pour caractériser son intensité : était-ce réellement un évènement exceptionnel ? Ensuite pour étudier l'impact de ce dépôt sur l'enneigement : nous nous attendons à ce que la neige fonde un peu plus vite comme l'explique Marie ci-dessous. Enfin, pour valider et peut-être améliorer des algorithmes qui permettent de mesurer la quantité de poussières à partir d'images satellitaires ainsi que les modèles atmosphériques de transport des poussières.

5 thoughts on “Aidez-nous à mesurer la neige orange !

  1. Bonsoir,
    Je vais monter au pic du midi lundi, j'y resterai une semaine.
    Si ce n'est pas déjà fait je pourrai y faire un ou plusieurs prélèvements.
    Amicalement,
    Laurent Koechlin
    06 14 44 31 42
    et au coro : 05 62 53 31 11

  2. Bonjour à tous,

    en particulier aux jurassiens qui tomberaient sur ce site: comme le dépôt est plus ténu par chez vous, je vous propose d'adapter la surface de prélèvement en conséquence et de prélever 20x20cm
    de plus, comme la limite de la couche de poussière est sans doute assez peu lisible, ne pas hésiter à prélever sur un peu plus de profondeur (7-8 cm)

  3. Bonjour Simon Gascoin je suis david rochier je travaille à France bleu Roussillon a Perpignan et je cherche à vous joindre pour parler de ce sujet avec vous a la radio ce samedi matin vers 11h10 par téléphone. Pouvez vous me contacter au 06 66 52 64 32 merci

  4. Bon, pour la méthode "Didier", il faut s'assurer que le modèle de sac de congélation est étanche (ou faire le transfert rapidement après vers un contenant étanche). Mes 4 échantillons collectés hier ont fuit en partie durant la nuit une fois fondus…

Répondre à Martin Gerbaux Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.