Le Didi Abuli domine la chaîne de montagne du petit Caucase en Géorgie. Ce secteur très peu fréquenté situé à proximité de la frontière Arménienne offre un terrain de jeu exceptionnel pour le ski de randonnée. Ainsi sur les traces des copains de la Timuzapata,  avec 2 collègues du Cesbio et 1 de l'ONERA, nous sommes allés arpenter les pentes de ce volcan endormi qui culmine à près de 3300m mais aussi découvrir l'hospitalité des habitants de cette région qui mérite vraiment de s'y attarder. Oui mais quel rapport avec Sentinel2?

Trace de l'ascension du Didi Abuli-Sentinel-2A-2017-06-03
En route vers le sommet du Didi Abuli
 Même si les conditions climatiques étaient largement favorables à la pratique du ski de randonnée, nous avons du faire face au manque de neige notamment sur les faces sud et est du volcan. L'idée m'est venue d'utiliser Sentinel2 pour comparer l’enneigement entre 2016 et 2017.  J'ai alors fait appel au spécialiste de la neige  du Cesbio, qui, en quelques clics, a généré des masques de neige à partir d'images Sentinel2-A du mois de mars 2016 et 2017.
Masques de neige-Sentinel2A-2017-03-06-Sentinel2A-2016-03-21 (lac en bleu)
 Grâce à cette animation on voit clairement que l’enneigement de l'année précédente est plus important au niveau de la zone de montagne.  On note aussi que la zone de plaine située à l'Ouest de la ville de Akhalkalaki, était l'année précédente dépourvue de neige alors que cette année elle bien enneigée. Par ailleurs le lac Paravani que l'on peut voir entièrement gelé en 2017, n'était que partiellement gelé l'année dernière. Encore une fois, les données satellitaires permettent de mettre en avant des phénomènes climatologiques particuliers à des échelles spatiales et temporelles de plus en fine. 

One thought on “Didi Abuli (დიდი აბული) vu par Sentinel2-A

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *