Hier avec mon collègue Pascal nous sommes allés réparer le pluviomètre de notre station météo dans le Vicdessos. Outre l'absence de neige anormale à cette saison, le versant d'en face était largement calciné ce qui donnait au paysage un aspect désolant. Le feu n'était pas terminé car certains secteurs continuaient à fumer. D'après un garde de l'Office National des Forêts que nous avons croisé il s'agissait des conséquences d'un écobuage illégal [1].Pour évaluer l'ampleur des zones incendiées j'ai consulté les dernières images Sentinel-2. On ne voit pas ce feu en particulier mais on peut distinguer des panaches de fumée dans d'autres secteurs. Une composition colorée qui utilise la bande moyen-infrarouge de Sentinel-2 permet de révéler les zones en train de brûler car leur température est suffisamment élevée pour qu'elles émettent du rayonnement thermique  dans cette bande (bandes 12/8A/4 comme illustré dans ce post sur les feux de cet été en Californie).Par exemple sur le territoire de la commune de Rabat-Trois-Seigneurs le 03 janvier dernier (cliquer sur les images pour agrandir) :Sur le territoire de la commune d'Auzat le même jour :Sur le territoire de la commune de Larcat le 14 décembre :Aujourd'hui les chutes de neige devraient stopper la progression de l'incendie. [1] La Dépêche 08/01/2017 200 hectares en feu à Suc-et-Sentenac.

One thought on “Écobuages dans les Pyrénées Ariégeoises vus par Sentinel-2A

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *