Vous avez sans doute entendu parler de l'Affaire de l'Hélicoptère :

Les cartes d'enneigement du pôle Theia réalisées à partir des images du satellite européen Sentinel-2 (en accès libre ici) permettent de regarder l'état du domaine skiable de Superbagnères avec objectivité : il y a une prise de vue sans nuage le 15 février, c'est-à-dire le lendemain du fameux héliportage. Ci-dessous j'ai superposé la surface enneigée (en bleu cyan) sur la carte de la station. D'après la vidéo la neige aurait été déposée en haut du téléski du Baby. En effet l'enneigement était très limité dans ce secteur.

Cela saute aux yeux si l'on compare avec la carte de l'enneigement de l'année dernière à la même époque (20 février 2019)

Et si l'on compare l'enneigement au lendemain de l'héliportage avec l'enneigement 10 jours auparavant dans ce secteur en particulier, on voit que cela n'a pas enrayé la fonte qui avait largement érodé le manteau neigeux dès le début du mois de février.

Cet évènement médiatique témoigne du fait que l'enneigement est largement déficitaire cette année dans le Luchonnais et en Ariège. Dans les Pyrénées orientales en revanche la tempête Gloria a apporté d'importantes chutes de neige. A la fin de la saison (31 avril) j'essayerais de faire un bilan sur l'ensemble du massif.

En attendant... à vos smartphones !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *