Après un hiver pleins de rebondissements en Antarctique, j'avais écris "il est temps que la luminosité revienne pour que les acquisitions Sentinel-2 redémarrent !". Ça y est ! Le paysage qui se découvre petit-à-petit sous l’œil de Sentinel-2 est toujours aussi somptueux et pleins de surprises. Par exemple, la première image claire de la langue flottante du glacier de l'Île du Pin montre l'iceberg géant qui s'est décroché en septembre. Nous avions suivi l'évolution de la fissure à l'origine de ce détachement l'été dernier avec Sentinel-2. En zoomant, on peut apercevoir le bleu éclatant de la glace comprimée d'un iceberg renversé. Ce mini iceberg couvre quand même une surface équivalente à 20 terrains de football.

Sur l'Île de Ross se trouve le Mont Erebus, le volcan actif le plus proche du pôle sud. Au cœur de son cratère, on peut effectivement détecter la trace d'une activité magmatique qui provoque l'émission de rayonnement infrarouge.

 PS. En espérant que cette sélection d'animations ne lui redonne pas trop la gerbe mal au cœur, je profite de ce post pour saluer Erwan et lui souhaiter bon vent pour son nouveau job !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *