BoudnibAlors que les bassines se développent en France pour stocker l’eau en particulier en Pays de la Loire, elles sont aussi utilisées au Maroc dans un environnement bien plus aride. Dans la région désertique entre Errachidia et Boudnib, près de la frontière algérienne, l’apparition de ces piscines géantes a transformé le paysage. L’eau est prélevée dans la nappe et stockée pour irriguer des cultures de palmiers-dattiers. Les pompes sont alimentées par des panneaux solaires ce qui rend le coût du pompage dérisoire. Ce système financé par le Plan Maroc Vert a permis le développement de grandes exploitations au détriment de l’agriculture locale traditionnelle et menace la durabilité des ressources en eau dans cette région (Elder, 2022).

Voici l’évolution de la surface dans la région entre 2017 et 2022 vue par Sentinel-2 et un zoom. On voit apparaître de nombreuses retenues d’eau (tâches sombres) et des cultures (en rouge dans cette composition colorée infrarouge)

Sentinel-2 16 mai 2017 vs 15 mai 2022
Composition colorée d’images Sentinel-2 (16 mai 2017 vs. 15 mai 2022) dans la région entre Boudnib et Errachidia (lat 31.95, lon -4.08)

On peut identifier les retenues apparues entre ces deux dates en faisant la différence entre le NDWI calculé pour chaque image. On applique un seuil à cette différence pour obtenir une carte binaire qui indique les pixels ayant été transformés de sol nu à surface en eau. J’ai nettoyé le résultat avec un tamis qui élimine les polygones ayant moins de 10 pixels (soit 1000 m2). Sur cette zone de 280 km2 on trouve ainsi 32 nouvelles bassines !

Carte des retenues apparues entre 2017 et 2022 (fond de carte © Contributeurs d’OpenStreetMap)

 

La photo en entête est tirée d’un brève parue dans Aujourd’hui Le Maroc (31/12/2017). Aziz Akhannouch était ministre de l’Agriculture de 2007 à 2021.

Aziz Akhannouch s’est également enquis de l’état d’avancement du programme d’extension du palmier dattier ainsi que de l’étude d’aménagement de l’axe Meski-Boudnib.  L’occasion étant également de s’arrêter sur la situation de la nappe phréatique de la région.  En effet,  plusieurs ouvrages hydroagricoles ont été mis en place, dont le barrage «kaddoussa» dans l’axe «Boudnib» . Ce bassin permettra d’accompagner la dynamique agricole de la région tout en sécurisant son approvisionnement en eau. Notons que dans l’axe «Boudnib», un programme global de développement a été établi, un réseau électrique installé au même titre qu’un réseau d’assainissement d’eau.

Merci à W. de m’avoir indiqué cet article!

2 thoughts on “Les bassines de Boudnib

  1. Bonjour.

    Je me permet un petit rappel : https://www.openstreetmap.org/copyright

    « Vous êtes libre de copier, distribuer, transmettre et adapter nos données, à condition que vous créditiez OpenStreetMap et ses contributeurs. »

    Lorsque vous utilisez OpenStreetMap comme font de carte, il faudrait ajouter la mention « © Contributeurs d’OpenStreetMap » dans les crédits (par exemple à la fin de l’article).

    Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.