=>

Le 16 février 2017 l’astronaute français Thomas Pesquet a pris cette photo depuis la station spatiale internationale:

Les internautes ont rapidement identifié ces haies « brise-vent » au sud de la Russie, près de Volgograd, qui sont des immenses rangées d’arbres héritées de l’époque soviétique pour combattre l’effet du vent [1].

Les photos des astronautes illustrent bien l’importance d’observer notre planète depuis l’espace. Mais notre Thomas Pesquet national ne peut pas rivaliser avec les satellites Sentinel-2 qui « photographient » la Terre de façon systématique tous les cinq jours ! Voici une sélection de quatre images prises par Sentinel-2A du même site. Sur l’image d’automne une fine couche de neige soufflée par le vent met en relief les aspérités de la surface. Au printemps la fonte de la neige révèle cette terre noire fertile tchernoziom, qui couvre les grandes steppes russes. Magnifique non ?

[1] Pour plus d’infos sur ces haies brise-vents : https://demesures.jimdo.com/articles/les-jeudis-d-ulysse/art-minimaliste/.

[2] Au Canada : Des haies brise-vent pour augmenter les réserves d’eau potable ?

One thought on “Les quatre saisons des brise-vents de Thomas Pesquet par Sentinel-2

Répondre à Simon Gascoin Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.