Ce nouvel algorithme baptisé MACCROW (Multitemporal Atmospheric Correction and Cloud Retrieval Of Western-France) a été développé par l'équipe MACCS pour résoudre le cas spécifique des régions à forte nébulosité. Comme nous l'a expliqué Olivier Hagolle, chercheur au Cesbio, "l'algorithme se base sur le fait que la reflectance au sommet de l'atmosphère chute brutalement lorsque le ciel s'éclaircit. Ces évènements aberrants peuvent être détectés par un test de Fisher puisque leur distribution statistique suit généralement une loi de Poisson. Les premières validations ont donné des résultats satisfaisants (kappa=0.76). Il reste que certaines trouées passent encore à travers les mailles du filet."

La série de Plouguemeau traitée par MACCROW. Les zones claires sont délimitées en rouge.

NB) l'image du 07-aout-2016 a été volontairement exclue car elle était trop claire et donc faisait planter l'algorithme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *